Partager :

Orna Barbivai est une général (Alufa en hébreu) de l’armée de défense d’Israël, et une femme politique israélienne nommée Ministre de l’Economie depuis 2021.

Demain se tiendra à Tel-Aviv une rencontre exceptionnelle entre la Ministre et la Chambre de commerce Israël-Maroc. L’objet de la rencontre : les relations d’affaires Israël-Maroc.

Les invités du côté israélien : Yehuda Lancry, Président de la CCI Israël-Maroc et Daniel Rouach, Premier Vice-Président. Le Secrétaire de CCI, Sami Perez, animera la rencontre.

LE PLUS. Orna Barbivai a signé le premier accord de coopération économico-commerciale entre le Maroc et Israël, qui va étendre la normalisation entre le royaume et l’État hébreu à un volet commercial.

“Le Maroc a une importance considérable pour Israël sur le plan diplomatique, économique et culturel. Je me suis rendu au Maroc pour établir les bases économiques nécessaires à des échanges bilatéraux productifs et fructueux. Bien que les liens commerciaux existent et que l’industrie israélienne soit déjà implantée au Maroc, la coopération économique n’est que partielle par rapport à son potentiel, dont la concrétisation contribuera de manière significative au bien-être et à la croissance économique des deux pays”, fait savoir Orna Barbivai.

LE PLUS. Orna Barbivai est la première femme à accéder au grade de Général, le deuxième grade le plus important après celui de chef d’état-major, et la seconde à intégrer l’état-major. De 2019 à 2021, elle est députée à la Knesset et, depuis 2021, ministre de l’Économie dans le gouvernement Bennett et Lapid.

Orna Barbivai est la fille d’un émigré roumain et d’un émigrée irakienne étant arrivée en Israël très jeune. Elle est diplômée d’une licence en sciences humaines, obtenue à l’université Ben Gourion du Néguev, et d’une maîtrise en administration des affaires de l’université de Derby.

Le mari d’Orna Barbivai était également un officier de Tsahal, avant de partir en retraite. Elle le décrit d’ailleurs comme un de ses atouts. Orna Barbivai, qui a trois enfants, a une fille menant aussi une carrière d’officier dans l’armée israélienne, mais contrairement à sa mère dans la marine.

Carrière militaire

Servant dans l’armée israélienne depuis plus de trente ans, Orna Barbivai a été pendant de nombreuses années à la tête des ressources humaines au sein du commandement des forces terrestres. Sur proposition du chef d’état-major, Benny Gantz, et avec l’approbation du ministre de la Défense, Ehud Barak, elle est nommée, en 2011, général (Aluf dans le système des grades de l’armée israélienne), le deuxième grade le plus important après celui de chef d’état-major. Barbivai est ainsi la première femme à accéder à ce rang et la deuxième à intégrer l’état major. La même année, elle est nommée à la tête de la Branche des ressources humaines de Tsahal, en remplacement du général Avi Zamir, parti en retraite après 35 ans de service.

En réaction à cette nomination historique, Tzipi Livni, affirme qu’il n’y « a pas de rang trop lourd pour les épaules d’une femme, et il n’y a pas de doute que le général Barbivai a été nommé en raison de ses talents » tandis qu’Orna Barbivai, elle-même, expliquait qu’elle était « fière d’être la première femme à devenir général et de faire partie d’une organisation dans laquelle l’égalité est un principe central ».

Elle part à la retraite en 2014.

Carrière politique

Le , Orna Barbivai annonce son entrée en politique et qu’elle sera présente sur la liste du parti Yesh Atid aux élections législatives d’avril 2019. Yaïr Lapid, le chef du parti, promet que s’il est amené à former le prochain gouvernement, Orna Barbivai aura un ministère important. Elle est en dixième position sur la liste de la coalition Bleu et blanc6. Elle est élue le et prête serment le 30 du même mois.

Le 13 juin 2021, elle devient ministre de l’Économie dans le gouvernement de Naftali Bennett et Lapid.

Partager :