Partager :

Patrick Drahi se rêve en milliardaire « normal ». Quand il est à Paris, le patron d’Altice vit dans sa villa du XVIe arrondissemente.

La France représente une partie de plus en plus faible de son business. Toujours en transit entre les pays où il a des affaires, il vit entre la Suisse où il est officiellement résident, Israël dont il a acquis la nationalité, le Portugal dont il a aussi obtenu un passeport, et New York où il habite un bel appartement avec vue sur Central Park. Quelques mois dans un pays, quelques semaines dans l’autre. Partout où il vit, il tente cependant de ne pas se faire remarquer.

« Je vis comme vous »

Patrick Drahi n’est pas un mondain, il fuit les dîners à rallonge dans les grands restaurants.

Patrick Drahi a gardé ses habitudes de fils de profs. « Je vis comme vous », lâche-t-il. Il rappelle que son premier appartement était dans le quartier Picpus dans le XIIe arrondissement parisien. Sa première maison était un pavillon à Thiais au sud de Paris, acheté intégralement à crédit. Il se décrit comme un homme simple qui mange à la cantine, ou traînant ses collaborateurs dans les restaurants de couscous de Saint- Denis, il y a quelques années.

« Moi je n’ai pas changé, l’argent ne m’est pas monté à la tête », s’amuse-t-il. Son cauchemar serait d’être accompagné en permanence d’un garde du corps. Il veut rester sous le radar de la célébrité pour y échapper.

Féru de musique classique

Féru d’art contemporain, grand connaisseur de la période impressionniste, il est collectionneur et enchaîne les expositions partout où il se déplace.

Mais son vrai moyen de se ressourcer, c’est sa famille. Il aime la réunir autour d’un barbecue aux petits légumes.

La fortune du milliardaire aux goûts simples est estimée à 17,7 milliards d’euros. Les seules folies dépensières auxquelles il succombe sont dans l’immobilier. En suisse, il vit à Zermatt.

Trois villas à Cologny

Il passe aussi du temps à Cologny, une commune très aisée sur les hauteurs de Genève et face au Lac Léman. C’est autour de Genève qu’il possède l’essentiel de son patrimoine immobilier, que l’homme d’affaires a constitué, au fil des ans, de façon extrêmement diversifiée.

A Tel-Aviv, il possède plusieurs appartements dans la tour One Rothschild, l’adresse la plus prisée de la ville. « C’est très simple de savoir où je vis en ce moment : je suis le soleil. Donc à partir du 15 octobre, quand l’automne arrivera et que l’air sera moins moite, je serai en Israël », lâche-t-il. Il fait du vélo, il va à la plage. Il se balade sur le front de mer, entre le port de Jaffa, où sont installés sa chaîne d’information i24News et l’hôtel Hilton. Une belle promenade qu’il effectue plusieurs fois par semaine. Et qui l’aide à imaginer les prochains mouvements stratégiques pour son groupe.

//www.challenges.fr

 

Partager :