Partager :

Rudy Rochman, activiste sioniste, était au micro d’Ilana Ferhadian sur Radio J. Il était invité à l’occasion de la sortie prochaine de sa série « We were never lost ».

Il est notamment revenu sur les raisons qui l’ont poussé à réaliser cette série-documentaire. « La communauté juive du monde représente quinze millions de personnes ce qui représente à peu près deux tribus et demie. Cependant, notre peuple vient de douze tribus », a t-il affirmé, avant d’expliquer que « dix tribus ont été exclues d’Israël après la destruction du premier temple et ils existent toujours dans le monde ».

« On a toujours dit historiquement qu’un jour on les retrouvera. J’ai donc commencé ce projet », a-t-il annoncé.

Il a expliqué le choix de ce titre. « La raison pour laquelle nous avons appelé cette série We were never lost, c’est parce qu’on nous a toujours dit que ces tribus étaient perdues, mais en réalité ces communautés ont toujours gardé leurs identités et des aspects du Judaïsme que même nous avons perdu ».

Ce projet de documentaire a été pensé pour que ces personnes viennent également en Israël « afin que l’on soit un peuple uni et composé de toutes les tribus », a t-il conclu.

Alan Nahum.

RADIO J. COPYRIGHTS.

Partager :