Partager :

De Zichron Yaakov (Israël). De Youval Barzilaï. Conférence « La médecine du Futur » organisée par Dr Murielle Haïm, Présidente de la Fondation France-Israël le 24/07/2022.

Moins d’une dizaine de Français ont été nommés à des postes clés au Technion de Haïfa. Le Dr Joachim Behar (spécialiste d’intelligence artificielle et Chef de Laboratoire AIMLab) fait partie de l’élite scientifique israélienne qui a gardé des liens solides avec les laboratoires de Recherche en France.

Ce dimanche, sa présentation bourrée de données statistiques, remarquable, a profondément marqué la conférence. Du génie dans l’air. Joachim Behar possède un Doctorat d’Oxford University. Son intervention a été saluée par les participants à la conférence (nombreux Professeurs et scientifiques).

Le sujet (complexe!) traité par Joachim Behar a porté sur « Digital biomarkers and deep learning for physiological time series analysis ». Son intervention figurait dans la table-ronde : « Personalized medicine. Are data the new holy grail ».

LE PLUS. Joachim Behar : « 

I hold a PhD in biosignals processing and machine learning from the university of Oxford which was completed under the supervision of Prof Gari D. Clifford and Dr Julien Oster. I hold a MEng from l’Ecole Nationale Superieure des Mines de Saint-Etienne in France in General Engineering.  I completed my postdoctoral training at the Technion-IIT in computational physiology under the supervision of Prof. Yael Yaniv ».

LE PLUS.

La cité du Technion, le campus de l’université de 120 ha sur le versant du mont Carmel, comporte aujourd’hui plus de 90 bâtiments, de nombreux auditoriums, laboratoires, bibliothèques, centres de recherche et salles de classe ainsi que 4 450 dortoirs, mais également des restaurants, des cafétérias, des cafés, des bars et pubs, plusieurs piscines dont une piscine olympique, des terrains de sports, des courts de tennis, des supérettes, un coiffeur, des synagogues, une clinique, un bureau de poste, une banque, une crèche, un hotel, un cinéma, et de nombreux parcs et jardin écologique.

Environ 15 000 personnes travaillent tous les jours dans la cité du Technion

 

Partager :