Partager :

Avigdor Lieberman a annoncé mardi, dans une interview à la radio publique Kan Reshet Bet, une baisse du prix de l’essence à compter du 1er août.

Confronté à une hausse du coût de la vie dans le pays et dans de nombreux secteurs, M. Liberman a indiqué que le gouvernement avait ainsi collecté 1,4 milliard de shekels (400 millions d’euros) en dividendes auprès d’entreprises publiques et que cette part constituait la source budgétaire permettant de baisser les droits d’accise. « Nous examinons les sources budgétaires et ne nous contentons pas de lancer des déclarations au hasard », a-t-il affirmé.

Malgré les mouvements de contestation, la hausse des prix continue dans le pays. Après le pain, les œufs, l’électricité et le carburant, lundi c’était au tour de l’entreprise américaine « Kimberly Clark » d’annoncer une hausse des prix comprise entre 5,5% et 9,6% sur ses produits destinés à l’hygiène, à compter du 14 août.

Le distributeur « Diplomat » a également annoncé il y a près de deux semaines aux chaînes alimentaires et de commercialisation son intention d’envoyer de nouvelles listes de prix pour ses produits. Ainsi, certains condiments, marques de beurre, de nescafé, de boites de thon, de biscuits, ou de produits d’hygiène ou encore marques de lessive devraient peser encore un peu plus lourd dans le panier de l’ Israélien.

COPYRIGHTS. i24NEWS.
Partager :