Partager :

Selon une étude innovante menée sous la direction du Prof. Carmit Levy du Département de génétique humaine et de biochimie de l’Université de Tel-Aviv, par le doctorant Shivang Parikh, l’exposition au soleil stimule l’appétit chez les hommes, mais pas chez les femmes.

L’étude, qui a combiné l’examen des habitudes alimentaires de près de 3 000 personnes et une analyse génétique sur des souris de laboratoire, a révélé que l’exposition au soleil provoque chez les hommes la sécrétion d’une hormone qui stimule l’appétit, la ghréline, ce qui n’est pas le cas chez les femmes.

Selon les chercheurs, ces résultats constituent une base encourageante pour la recherche de traitements contre les troubles de l’appétit et du métabolisme.

Université de Tel-Aviv

Partager :