Partager :

ISRAELVALLEY SPECIAL. L’équipe de Joe Biden a enlevé le drapeau israélien du véhicule blindé du Président avant de visiter Jérusalem-Est. Le président mondial du Likoud et ancien ambassadeur de l’ONU en Israël, Danny Danon, n’a pas du tout apprécié ce geste américain qui en dit long sur la position américaine sur Jérusalem (partagée en deux?). 

LE PLUS. La voiture du Président américain, Cadillac One, aussi surnommée «la Bête», est un monstre d’acier de neuf tonnes qui peut résister à des tirs de fusil d’assaut ou de roquette. Ses caractéristiques techniques sont classées top secret.

Le modèle actuel est entré en service le pour l’investiture de Barack Obama comme 44e président des États-Unis. Selon General Motors, son constructeur, la 2009 Cadillac Presidential Limousine est la première à ne pas porter de nom.

Selon le Secret Service, agence fédérale chargée de la sécurité du président américain, « la sécurité de cette voiture et ses systèmes de communications codées en font le véhicule de protection le plus technologiquement avancé au monde. »

La plus grande partie des caractéristiques du véhicule est classée secret pour des raisons de sécurité.

De par sa masse de plus de 3,5 tonnes, estimée entre 6 800 et 9 100 kilogrammes, en Europe, elle entrerait dans la catégorie poids lourd. De fait, elle est construite sur un châssis de camion, celui du GMC Topkick  propulsé par un moteur Diesel Duramax de 6,6 l, nouveau moteur de la gamme GM (la limousine a une consommation moyenne de 34 l aux 100 km3). Le modèle est couvert par un blindage de type militaire de plus de 20 cm d’épaisseur sur les portes et 12,5 cm ailleurs. Les roues sont équipées de pneus Goodyear de 495 mm pouvant rouler à plat. L’intérieur du véhicule est protégé contre une attaque chimique ou biologique.

En raison de l’épaisseur et du blindage des vitres, peu de luminosité naturelle passe au travers ; un système produisant un halo de lumière est donc installé dans le pavillon.

Partager :