Partager :

Les start-ups israéliennes ont levé des fonds à hauteur de 2.1 milliards de dollars (1.8 milliard d’euros) en décembre 2021, selon les communiqués publiés par les entreprises elles-mêmes, rapporte lundi le journal financier israélien Globes.

La somme totale pourrait être encore plus élevée, étant donné que certaines entreprises peuvent avoir préféré ne pas divulguer la hauteur des investissements obtenus.

Pendant les neuf premiers mois de l’année 2021, les entreprises high-tech israéliennes ont levé 17.8 milliards de dollars (15.7 milliards d’euros), selon le rapport conjoint du centre de recherche économique IVC et le cabinet d’avocats Meitar.

Le dernier trimestre permet de terminer l’année avec une levée de fonds de 25.6 milliards de dollars (22.5 milliards d’euros), presque le double par rapport à décembre 2020.

Le record d’investissement a été franchi au mois d’octobre, avec une levée de fonds s’élevant à 3 milliards de dollars (2.6 milliards d’euros) pour ce seul mois.

Au cours du mois de décembre, ce sont surtout les entreprises de cybersécurité qui ont levé le plus de fonds, notamment Claroty qui a bénéficié de plus de 400 millions de dollars (305.2 millions d’euros) d’investissement. L’entreprise Future Meat, productrice de viande de culture a quant à elle, obtenu des fonds à hauteur de 347 millions de dollars (305.5 millions d’euros).

i24News. Copyrights.
Partager :