Partager :

Les Amis conservateurs d’Israël (CFI), basés au Royaume-Uni, ont remercié Boris Johnson pour son « soutien indéfectible », dans une déclaration publiée immédiatement après que le Premier ministre a annoncé sa démission.

« Boris Johnson a été déterminé dans son soutien à l’État d’Israël et à la communauté juive du Royaume-Uni. De l’annonce d’une loi visant à lutter contre les boycotts pernicieux d’Israël à l’interdiction du groupe terroriste Hamas dans son intégralité, Boris Johnson a défendu Israël à chaque fois », ont-il déclaré.

« Les relations entre le Royaume-Uni et Israël sont plus fortes que jamais et, sous sa direction, le gouvernement britannique s’est opposé à l’antisémitisme sous toutes ses formes et partout où il se manifestait. Sa victoire retentissante sur Jeremy Corbyn en 2019 a été un moment charnière dans l’histoire de notre pays et pour la communauté juive du Royaume-Uni », a poursuivi l’association.

« Je condamne l’antisémitisme sous toutes ses formes et je suis totalement solidaire de notre communauté juive, il n’y a pas de place pour l’antisémitisme au Royaume-Uni », avait déclaré Boris Johnson en mai 2021 alors que des actes antisémites secouaient le pays.

Lors d’un éditorial publié dans le quotidien israélien Yedioth Ahronoth en 2020, Boris Johnson avait exhorté l’ex-Premier ministre Benyamin Netanyahou à ne pas annexer de grandes parties de la Cisjordanie et s’était décrit comme « un défenseur passionné d’Israël ».

Trois ans après son accession à Downing Street, Boris Johnson, 58 ans, s’est trouvé poussé vers la sortie après une avalanche de démissions et de scandales.

i24News. COPYRIGHTS.

Partager :