Partager :

Le ministère des Finances a annoncé la suppression des frais de douane à l’importation de viande fraîche réfrigérée. La conséquence directe de cette mesure est la baisse conséquente du prix de la viande à l’étalage.

Ces frais s’élèvent aujourd’hui à 12% et leur suppression va se sentir sur le ticket de caisse du consommateur.

Ainsi une entrecôte qui coute aujourd’hui 70 shekels le kilo, devrait coûter 8 shekels de moins après la suppression des frais de douane.

La viande fraîche en Israël est en moyenne 40% plus chère que dans le reste des pays de l’OCDE.

Cette mesure du ministère des Finances devrait réduire cet écart.

Par ailleurs, la suppression des droits de douane va permettre une importation plus massive de viande, y compris de petits producteurs, ce qui devrait aussi avoir un impact sur le prix final de ce produit.

LPH. COPYRIGHTS.

 

Partager :