Partager :

Le ministre israélien de la Coopération régionale, Issawi Frej a annoncé mardi soir son retrait de la vie politique mais pas publique.

Dans un post qu’il a écrit sur Facebook, Frej a déclaré: « j’ai décidé de prendre une pause de la Knesset, mais dans les mois à venir, je mobiliserai toutes mes forces pour la victoire aux élections. Je vais travailler au sein de la société arabe pour les convaincre de l’importance de voter. »

« Je suis très fier de ce que j’ai fait à la Knesset et au sein du gouvernement. J’ai travaillé autant que possible pour promouvoir le partenariat et renforcer les relations entre Juifs et Arabes en Israël et pour établir des relations entre l’État d’Israël et ses citoyens et les pays de la région, » a-t-il poursuivi.

« Je suis fier d’avoir appartenu à ce gouvernement qui est un vrai gouvernement de changement, un gouvernement qui a insufflé de l’espoir à beaucoup de communautés dans le pays et dont on doit faire en sorte qu’il puisse continuer à agir », a-t-il encore ajouté.

Le mois dernier, le journal anglophone Arab News, basé à Riyad, a publié une interview d’Issawi Frej dans laquelle il disait estimer que les dirigeants saoudiens représentent un « élément clé de tout ce qui a trait à un accord de paix entre Israël et les Palestiniens ».

Partager :