Partager :

Il y a quelques années, Michel Ohayon, homme d’affaires français avait racheté le Waldorf Astoria de Jérusalem pour un montant de l’ordre de 160 millions de dollars. Récemment Michel Ohayon a cédé cet hôtel de Jérusalem.

Exigent Capital dirige aujourd’hui le consortium de propriétaires de l’hôtel Waldorf Astoria Jérusalem, classé numéro 1 au Moyen-Orient.

Situé à quelques encablures de la vieille ville, cet établissement de 227 chambres, avec une aile résidentielle composée d’une trentaine d’appartements, était dans le giron de la famille canadienne Reichmann, qui l’avait acquis en 2005 pour 20 millions de dollars et restauré pour un coût de 150 millions.

Son inauguration en avril 2014 avait fait grand bruit. Premier établissement israélien de la chaîne Waldorf, marque de luxe de  l’empire hôtelier Hilton , il est bâti sur le site de l’ancien Palace Hotel édifié en 1929 à l’époque du grand mufti de Jérusalem.

Flanqué d’une imposante façade de style ottoman, il se présente en outre comme l’un des rares hôtels de luxe de la Ville sainte. Et l’un des seuls à faire rimer prestige avec héritage historique, à l’instar de son emblématique concurrent, le King David.

Reste que pour les professionnels, cette transaction n’avait pas eu d’impact significatif. « Le Waldorf Astoria qui a beaucoup apporté à la ville, restera géré par le réseau Hilton pendant quinze ans », observe Arie Sommer, président de l’association des hôtels de Jérusalem.

Michel Ohayon a par ailleurs acquis la majorité du capital d’une propriété viticole à Saint-Emilion, Château Trianon (un Saint-Emilion Grand Cru), misant sur l’oenotourisme avec un projet de complexe hôtelier de grand standing.

LE PLUS. Installé dans un bâtiment majestueux qui date des années 20, cet hôtel haut de gamme se trouve à 1 km de l’église du Saint-Sépulcre, à 2 km du Mur des Lamentations et à 55 km de l’aéroport

international de Tel Aviv-David Ben Gourion.

Les chambres sont richement décorées. Elles disposent d’un accès Wi-Fi gratuit, d’un minibar, d’un coffre-fort, d’une télévision à écran plat et d’une machine à expresso. Celles de catégorie supérieure bénéficient en outre d’un balcon ou d’une terrasse. Les suites sont pourvues d’un espace de vie, d’un sauna et/ou d’un bain à remous. Un service de chambre est proposé 24h/24, 7j/7.

L’établissement possède un restaurant installé dans un atrium, un bar à l’ambiance rétro ainsi qu’un restaurant cosy de cuisine fusion italocasher. Il comprend également une terrasse avec jardin, un salon de beauté et un centre de remise en forme. Un service de voiturier est proposé moyennant un supplément.

Partager :