Partager :

Le saviez-vous? Jour férié en Israël le 1er Novembre 2022, car un vote capital aura lieu ce jour là.

Dix jours après l’annonce de Naftali Bennett et Yaïr Lapid de leur décision de dissoudre la Knesset, les députés ont acté cette dissolution par 92 voix pour et 0 contre.

Les journées qui viennent de s’écouler ont été riches en négociations et tractations en tout genre.

L’opposition et certains membres de la coalition ont tout fait pour essayer de former un gouvernement alternatif, en vain.

Puis chaque partie a tenté de mettre à profit la situation pour faire encore passer quelques lois.

Finalement toutes les lois qui étaient au coeur des discussions, comme celles sur le métro ou sur les visas pour les Etats-Unis n’ont pas été votées.

Le parti Avoda n’a pas participé au vote de dissolution en troisième lecture en guise de protestation face au retrait du vote de la loi sur le métro.

A la fin du vote, en fin de matinée, le Premier ministre sortant Naftali Bennett s’est levé et a laissé symboliquement son siège à Yaïr Lapid.

Ce dernier prendra officiellement ses fonctions à la tête de l’Etat et du gouvernement de transition, cette nuit à minuit.

Dans son discours qui a précédé le vote de dissolution, le chef de l’opposition Binyamin Netanyahou s’est livré à une attaque en règle du gouvernement sortant.

« La sécurité s’est dégradée, l’honneur national a été bafoué, des drapeaux d’Israël ont été retirés et des drapeaux de l’OLP ont été brandis. La cherté de la vie est devenue un plaie pour tous, l’essence qui a encore augmenté ce matin, les crédits, la nourriture, l’électricité.

Le panier de chaque israélien atteint des sommets et il n’y a pas de gouvernement pour s’en occuper. L’expérience a échoué. C’est ce qui se passe lorsque l’on prend une fausse droite et qu’on la mélange à l’extrême-gauche et aux Frères musulmans ».

 

La date des prochaines élections a été fixée pour le 1er novembre 2022. L’opposition aurait voulu qu’elles soient tenues une semaine plus tôt mais c’est la coalition qui l’a emporté sur le vote de la date, par 57 voix pour et 47 voix contre, grâce au soutien de la liste arabe unifiée à la proposition de la coalition.

LPH. COPYRIGHTS.

Partager :