Partager :

Israël tente depuis des années de rejoindre le programme américain d’exemption de visa.

Alors que la coalition gouvernementale et l’opposition s’affrontaient lundi pour déterminer quels projets de loi seraient adoptés avant la dissolution de la Knesset, l’ambassadeur américain Tom Nides a averti la ministre de l’intérieur Ayelet Shaked que l’absence d’adoption d’un texte de loi sur les bases de données retarderait considérablement l’adhésion d’Israël au programme américain d’exemption de visa.

La législation nécessaire pour qu’Israël réponde aux exigences américaines d’inclusion dans le programme n’a pas encore été achevée et pourrait maintenant être suspendue.

i24News.
Partager :