Partager :

La 14e conférence sur la coopération économique et technologique entre Taïwan et Israël s’est tenue en format virtuel le 15 juin. Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur une série de questions, notamment la coopération sur les ressources en eau, les start-ups, les énergies renouvelables, les TIC et la 5G, la protection de l’environnement, les pratiques anticoncurrentielles et le développement des villes intelligentes.

La conférence était coprésidée par le vice-ministre taïwanais des affaires économiques, Chern-Chyi « C.C. » Chen et Ohad Cohen, délégué commercial et directeur de l’administration du commerce extérieur du ministère israélien de l’Économie.

Dans son discours d’ouverture, le vice-ministre Chen a déclaré que les pays du monde entier se concentrent désormais sur la manière de construire un système de chaîne d’approvisionnement complet et résilient en raison de la restructuration des chaînes d’approvisionnement mondiales résultant des frictions commerciales entre les États-Unis et la Chine, de la pandémie de COVID-19, du changement climatique et du conflit Russie-Ukraine.

L’année dernière, à la même époque, Taïwan était confrontée à une grave sécheresse, a-t-il déclaré, exprimant sa gratitude à Israël pour avoir partagé son expérience technologique en matière d’utilisation des ressources en eau et de dessalement, ce qui a contribué à améliorer la stabilité de l’approvisionnement en eau et les capacités technologiques de traitement de l’eau de Taïwan. Il a ajouté que Taïwan espérait poursuivre les échanges bilatéraux sur les questions de technologie de l’eau et promouvoir la coopération en matière de transition énergétique, les deux parties s’efforçant d’atteindre des objectifs d’émissions nettes nulles.

Il a également souligné qu’Israël se développe rapidement dans les domaines des ressources en eau, de l’innovation fintech, des véhicules électriques, de la 5G et des énergies renouvelables, qui étaient tous des sujets de discussion lors de la conférence de cette année. Le vice-ministre a en outre déclaré qu’il pensait que les deux parties pouvaient, via la plateforme de la Conférence, combiner leurs forces et avantages complémentaires par le biais d’une collaboration dans toute une série de secteurs, afin de stimuler les opportunités commerciales pour les entreprises taïwanaises et israéliennes.

S’exprimant également lors de l’ouverture, le commissaire au commerce Cohen a déclaré que malgré l’impact de la pandémie COVID-19 et d’autres défis tels que le conflit entre la Russie et l’Ukraine, Taïwan et Israël ont continué à promouvoir activement des liens économiques et commerciaux plus étroits, ce qui a porté ses fruits comme en témoigne le fait que le commerce bilatéral a augmenté de 33% d’une année sur l’autre pour atteindre 2,4 milliards de dollars US en 2021. Il a ajouté que le Bureau économique et culturel israélien à Taipei a continué à faciliter les connexions entre les entreprises israéliennes et taïwanaises afin de générer des opportunités commerciales mutuellement bénéfiques dans divers secteurs, de la mobilité intelligente aux dispositifs médicaux. Il a également exprimé sa confiance dans la conférence en tant que plateforme efficace pour élargir le champ de la coopération entre Taïwan et Israël dans un large éventail de domaines.

En ce qui concerne les startups, les parcs d’innovation de Taïwan et les institutions créatives d’Israël renforceront leurs échanges et exploreront ensemble les possibilités de coopération. Parallèlement, les deux parties ont également convenu de continuer à renforcer leurs échanges en matière d’énergies renouvelables dans une série de domaines, notamment l’hydrogène et le CCUS (captage, utilisation et stockage du carbone).

En outre, elles rechercheront de nouvelles opportunités de coopération dans le développement des TIC et de la 5G, et dans l’encouragement des start-ups dans les réseaux d’accès sans fil virtuels 5G, l’informatique de périphérie et les logiciels de réseau en nuage, ainsi que dans l’exploration des applications de fabrication, médicales et de transport pour développer des solutions 5G.

Source : Ocacnews & Israël Valley

 

Partager :