Partager :

Les États-Unis sont depuis longtemps maintenant frappés par un véritable fléau: les tueries de masse. Celle du 24 mai dernier, dans l’école d’Uvalde, où 19 enfants et deux enseignantes ont été tués par un jeune de 18 ans, en est un énième exemple. Tandis que les politiques tardent à faire des choix forts pour enrayer ce dramatique phénomène, les entreprises de sécurité sont, quant à elles, à l’affut. Et elles ne manquent pas d’idées. En Israël, de nombreux inventeurs et ingénieurs liés au secteur de la sécurité tentent de créer des technologies révolutionnaires. Des chercheurs des grandes Universités de l’Etat d’Hébreu se penchent sur le phénomène des tueries de masse.

Selon (1) : « Axon, le leader mondial des technologies de sécurité publique connectées, vient par exemple dévoiler sa nouvelle invention: elle a conçu un drone équipé d’un taser, qui serait capable de neutraliser un tireur actif en 60 secondes. Un drone destiné à être intégré dans les écoles américaines, dans le cadre d’un «plan à long terme pour arrêter les tirs de masse», a déclaré la société.

Dans l’idée, ce robot volant naviguerait dans les établissements scolaires, aidé par des caméras et des capteurs répartis un peu partout dans le bâtiment. Si un tueur venait à s’y introduire, il serait alors rapidement neutralisé, assure Axon.

Le projet, digne d’un film de science-fiction, est loin de faire l’unanimité. Même au sein d’Axon, les avis divergent. Le comité éthique de la société a par exemple désapprouvé la technologie. Mais la récente fusillade à Uvalde aurait quelque peu rabattu les cartes, précise le média américain Vice USA. Certains récalcitrants seraient maintenant convaincus par la nécessité de déployer cette technologie aussi effrayante que radicale.

Pour autant, beaucoup redoutent que ces robots volants soient utilisés de façon abusive, notamment dans la surveillance et l’emploi de la force injustifiée envers les minorités. Sans parler de l’escalade à l’armement qui, plus que tout, reste l’un des principaux facteurs de ces macabres séries de fusillades qui endeuillent l’Amérique ».

(1) Slate.fr

Partager :