Partager :

Des entreprises israéliennes et marocaines signent des protocoles d’accord sur la technologie, l’agriculture et le climat

Des responsables israéliens et marocains ont signé lundi une série d’accords sur la technologie, l’agriculture, le climat et d’autres domaines qui « pourraient profiter aux deux pays » lors d’un forum organisé par Start-Up Nation Central, qui promeut l’innovation israélienne dans le monde entier.

Pas moins de 13 protocoles d’accord ont été signés lors de la journée d’ouverture de la conférence, intitulée « Se connecter pour innover », qui s’est déroulée à Casablanca, au Maroc.

Approuvé par le président Isaac Herzog, l’événement a réuni des dizaines d’hommes d’affaires, d’entrepreneurs, d’investisseurs, de leaders d’opinion et de législateurs israéliens, dont la ministre de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie Orit Farkash-Hacohen et l’ambassadeur d’Israël au Maroc David Govrin.

La délégation marocaine comprenait le conseiller principal du roi Mohammed VI du Maroc, André Azoulay , la ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, et le ministre de l’industrie et du commerce, Ryad Mezzour.

Les participants ont également discuté de la possibilité d’employer des Marocains dans des entreprises de haute technologie israéliennes grâce au travail à distance. Hasson a expliqué que la solution profiterait à la fois à Israël et au Maroc, car Rabat est préoccupé par le capital humain quittant le pays Jérusalem avec le manque de main-d’œuvre sur le terrain.

La conférence de trois jours comprendra des ateliers professionnels, des conférences, des panels d’affaires, des sessions de présentation et des tables rondes consacrées à chacun des quatre principaux sujets d’intérêt : agroalimentaire, technologie de l’eau, énergie, technologie climatique et logistique de la chaîne d’approvisionnement.

Gabriel Attal

Radio J.

Partager :