Partager :

La salade israélienne est typiquement faite de tomates et concombres finement coupés et arrosés d’huile d’olive, jus de citron, sel et poivre.

Des variations incluent l’addition de dés de poivrons rouges ou verts, carottes râpées, de chou haché ou de laitue, de radis tranchés, de fenouil, d’oignons de printemps et de ciboulette, de persil haché, ou d’autres herbes et épices telles que la menthe, le za’atar et le sumac.

Bien que popularisée par les kibboutzim, les versions de cette salade mixte ont été apportées en Israël depuis divers endroits. Par exemple, les Juifs indiens la préparent avec du gingembre haché menu et du piment vert, les Juifs d’Afrique du Nord peuvent y ajouter des zestes de citron et du piment de Cayenne et les Juifs de Boukhara hachent les légumes très finement et utilisent du vinaigre, sans huile, pour l’assaisonnement.

Le caviar d’aubergine, appelé salat ḥatzilim en Israël, est fait avec de la tahina et d’autres condiments tels l’ail, le jus de citron, les oignons, des herbes et des épices. L’aubergine est parfois grillée au-dessus des flammes pour que la pulpe ait un goût fumé. Une variation israélienne particulière de cette salade est faite avec de la mayonnaise. Des salades d’aubergines sont aussi préparées avec du yaourt ou de la feta, des oignons et des tomates hachés, ou à la manière des Juifs roumains, avec des piments rouges grillés.

Partager :