Partager :

La journée « de Jérusalem » est une date fixée par l’État d’Israël à la suite de sa conquête armée de Jérusalem incluant la vieille ville lors de la guerre des Six Jours le 28 iyar 5727 du calendrier hébraïque correspondant au du calendrier grégorien.

Elle donne lieu en Israël depuis, chaque 28 iyar, à diverses cérémonies joyeuses ou commémoratives pour les soldats tombés lors des combats de libération, observées par l’ensemble de la population juive israélienne à l’exception de certains milieux haredim.

C’est également à cette date qu’est marquée une journée du souvenir pour les juifs d’Éthiopie morts lors de leur émigration vers Israël.

LE PLUS.

Yom Yeroushalayim a lieu dimanche en Israël et le Hamas compte se faire entendre. Il menace jouer les trouble-fêtes. EN 2021, les tirs de roquettes du groupe terroriste contre la capitale avaient provoqué 11 jours de guerre. Pour éviter que le scénario ne se reproduise, l’Etat Hébreu a même envoyé des messages au Hamas via l’Egypte et le Qatar. Pour l’anniversaire de la réunification de Jérusalem, comme chaque année, la marche des drapeaux doit réunir des milliers de personnes dans la capitale israélienne. La police israélienne a limité le nombre de participants à 16 000.

Israël a également averti que si le Hamas tirait des roquettes sur l’Etat hébreu ou permettait à d’autres groupes de le faire, Tsahal serait prêt à riposter contre Gaza. Selon Channel 13, les responsables militaires israéliens estiment que l’événement devrait se dérouler pacifiquement « tant qu’il n’y a pas d’épisodes de violence grave ».

ES

Partager :