Partager :

Israël n’a pas de plat reconnu universellement comme national ; pourtant, beaucoup de personnes considèrent que ce sont les sandwiches pita aux falafels (des boulettes faites de pois chiches moulus, frites et assaisonnées) accompagnés de salade israélienne, de frites et de divers condiments. Les vendeurs de rue à travers tout Israël vendent des pita falafels et c’est l’un des plats à emporter favoris.

Le pita falafel est popularisé après l’indépendance d’Israël et dans les années 1950 par les immigrants juifs yéménites. Ceux-ci sont les premiers à servir le falafel farci dans un pain pita. Un article du Palestine Post du 19 octobre 1939 est la première mention des falafels servis dans un pain pita.

Le pain pita israélien se différencie par sa texture généralement plus douce, plus épaisse et plus pâteuse que les autres pains pita. Il contient toujours une poche qui permet d’y fourrer des garnitures, dont des falafels.

LE PLUS. Le hoummous est une des pierres angulaires de la cuisine israélienne et sa consommation en Israël a été comparée par la critique gastronomique Elena Ferretti au « beurre de cacahuète aux Amériques, Nutella en Europe ou Vegemite en Australie ». Du hoummous dans une pita est un déjeuner courant pour les écoliers et est un accompagnement populaire à beaucoup de repas. Les supermarchés offrent une large gamme de hoummous tout prêts et certains Israéliens feraient tout pour du hoummous frais préparé dans une hummusia, un établissement consacré exclusivement à la vente de hoummous.

Le hoummous israélien est caractérisé par une quantité importante de tahina ajouté, offrant une texture onctueuse, agrémentée par des garnitures comme des champignons. Les immigrants juifs mizrahi ont apporté leurs propres variantes, telles que le hoummous avec des aubergines frites, avec des œufs à la coque préparés par les Juifs irakiens ou encore une soupe aux pois chiches par les Juifs marocains. Le quartier yéménite de Tel Aviv est par exemple connu pour son hoummous à la sauce piquante skhug. Plus récemment, le hoummous soudanais fait son apparition, garni avec des œufs, des tomates et du fromage râpé.

Partager :