Partager :

Le nombre d’adolescents en Israël qui fument quotidiennement a doublé au cours des quatre dernières années, révèle une nouvelle étude de l’initiative Smoke Free Israel menée avant la Journée mondiale sans tabac le 31 mai.

Selon les résultats, les quatre dernières années ont vu le pourcentage d’adolescents âgés de 15 à 17 ans qui fument quotidiennement passer de 4,7 % en 2018 à 9,7% en 2022. Le nombre de 18 à 19 ans qui fument quotidiennement est passé de 25% en 2019 à 35% en 2021 à 39% en 2022.

L’étude montre également que les cigarettes électroniques sont une porte d’entrée vers le tabagisme, un enfant sur deux âgé de 12 à 14 ans et un adolescent sur trois âgé de 15 à 17 ans qui fume ayant commencé avec les cigarettes électroniques. L’étude conclut que les années de lycée sont une période critique non seulement pour les premières expériences avec des produits à fumer, mais aussi pour faire des adolescents qui expérimentent le tabagisme des fumeurs à vie.

Le pourcentage d’adolescents expérimentant les e-cigarettes a également augmenté, 33% des répondants en 2022 déclarant avoir essayé les e-cigarettes, contre 24% en 2021. Les jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans expérimentaient également davantage les e-cigarettes. En 2020, 3,8% de cette tranche d’âge avaient essayé ces produits, mais en 2020, ce pourcentage était passé à 9,4%.

Gabriel Attal

RadioJ.

Partager :