Partager :

Les données publiées cette semaine par la Banque d’Israël montrent que les emprunts hypothécaires mensuels ont chuté en Israël à environ 10,5 milliards de shekels (2.8 milliards d’euros) en avril, soit une baisse de 22% par rapport à mars avec 13.4 milliards de shekels (3.7 milliards d’euros).

Cette baisse s’aligne sur la hausse des taux d’intérêt d’avril qui a augmenté pour la première fois depuis 2018, passant de 0,1% à 0,35%.

L’augmentation des taux d’intérêt est intervenue après une année d’emprunts hypothécaires record: 130,5 milliards de shekels au total (36 milliards d’euros) au cours des 12 derniers mois, soit une moyenne mensuelle de 10,88 milliards de shekels (3.2 milliards d’euros).

Au moins jusqu’en mars, les prix des logements à travers Israël ont continué d’augmenter, en hausse de plus de 16% sur un an et de 2% entre février et mars, les hausses les plus fortes enregistrées en une décennie, selon les chiffres fournis par le Bureau central des statistiques (CBS).

CBS a signalé des taux de croissance à deux chiffres dans tous les districts – 18,5% dans le centre, 13,8% dans le nord et 12,3% dans le sud.

À Jérusalem, les prix ont augmenté de 16,7%, à Tel-Aviv de 16% et à Haïfa de 14,9%.

i24News.

Partager :