Partager :

L’Etat hébreu a enregistré une hausse de 30 % de ses commandes dans l’industrie de défense et cette hausse n’est qu’un début, car à la suite des accords d’Abraham, les Emirats arabes unis et le Maroc souhaitent devenir des clients réguliers de l’industrie de défense d’Israël.

L‘Etat hébreu soutient sans faille ses industries de l’armement, qu’il crédite d’être les garantes de la survie de l’Etat.

Globalement, l’industrie de défense israélienne, réputée pour ses drones, ses missiles et sa défense antiaérienne, est soutenue depuis les années 1970 par les Etats-Unis.

Mais cela n’empêche en rien le petit Etat de développer ses propres spécialités et d’aligner quelques champions internationaux de la défense, comme les groupes publics IAI et Rafael ou l’entreprise privée Elbit.

Cette dernière a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 5,3 milliards de dollars, dont 30 % aux Etats-Unis, et déclare un carnet de commandes de 13,7 milliards, dont plus de 70 % pour l’exportation.

LES ECHOS.

 

Partager :