Partager :

L’Israélien Louis Sakas a remporté le Championnat du monde de kickboxing qui s’est déroulé à Istanbul, en Turquie.

Dès l’annonce de sa victoire dimanche, le médaillé d’or a fièrement agité un drapeau israélien.

Louis Sakas, un Arabe israélien de confession chrétienne, a affirmé dans une interview à Channel 12 que l’un de ses objectifs dans les compétitions internationales était de promouvoir la coexistence.

« Je suis un citoyen israélien avant tout. Je ne suis pas intéressé par les étiquettes de juif, musulman, chrétien ou druze. Je représente le pays, et le fait qu’il est possible de vivre en paix les uns avec les autres. »

« Je suis fier de notre équipe de kickboxing, des athlètes qui ont fait un travail remarquable et représenté l’État d’Israël avec beaucoup de fierté. J’attends que les athlètes de tous les pays respectent notre équipe, et que les combats se terminent par une poignée de main systématique », a déclaré pour sa part Arik Kaplan, directeur de l’association israélienne de kickboxing.

Partager :