Partager :

Simon Seroussi, porte-parole de l’ambassade d’Israël en France, était au micro de Steve Nadjar ce vendredi après-midi à 14h35 dans le Grand Journal sur Radio J.

Alors que l’actualité au Proche-Orient est largement dominée par la mort de la journaliste d’Al Jazeera, Shirin Abu Aqleh, à Jenine, le porte-parole a rappelé qu’Israël n’aurait jamais délibérément abattu un civil.

De plus, l’armée israélienne est, selon lui, largement en mesure de reconnaître les éventuelles bavures de son armée. Cependant, « sans coopération du côté palestinien, nous ne pourrons pas faire la lumière sur cette affaire », a-t-il déclaré.

S’il n’y a pas encore eu d’enquête, « toute une partie des médias publics se sont empressés d’accuser Israël », a expliqué Simon Seroussi.

Pour lui, toute condamnation est « irresponsable », tant la région est déjà en proie à de nombreux conflits.

Radio J.

Partager :