Partager :

La mezouzah (hébreu : מזוזה, « linteau » ; plur. mezouzot) désigne un objet de culte juif apposé au chambranle de l’entrée d’une demeure. Dans le judaïsme rabbinique, elle prend la forme d’un boîtier contenant deux passages bibliques rédigés selon les règles de l’art sur un parchemin, fixé au chambranle des portes des lieux d’habitation permanente, y compris les différentes pièces de cette demeure (cuisine, salon, chambres), à l’exclusion des lieux d’aisance et de rangement.

La mezouzah est, depuis le Moyen Âge, posée en biais pour faire un compromis entre l’avis de Rachi, préconisant une position verticale, et celui de Rabbénou Tam, son petit-fils, préconisant une position horizontale.

Dans la communauté juive séfarade, c’est l’avis de Rachi qui est suivi, avec une position uniquement verticale.


Partager :