Partager :

Moins de neuf mois. C’est le temps qu’il aura fallu aux talibans de retour au pouvoir en Afghanistan pour de nouveau imposer aux femmes de se couvrir entièrement dans l’espace public.

Selon un décret présenté samedi 7 mai par le chef suprême Haibatullah Akhundzada, le voile intégral redevient obligatoire en extérieur et dans les emplois publics – avec une préférence affirmée pour la burqa (aussi appelée tchadri), le dirigeant jugeant ce voile bleu uniquement agrémenté d’un grillage pour les yeux comme le plus “traditionnel et respectueux, rapporte Bloomberg.com.

En Israël cette annonce n’étonne personne. Vraiment personne!

Bizarrement de nombreux occidentaux avaient fait semblant de croire que « l’Afghanistan va changer ».

La burqa est un vêtement traditionnel afghan, largement porté dans les régions les plus isolées et conservatrices du pays. Avant même le retour au pouvoir des talibans, l’immense majorité des Afghanes étaient voilées, ne serait-ce qu’avec un foulard lâche.

Partager :