Partager :

EXCLUSIF A YAVNE. Vous n’allez pas nous croire, mais c’est vrai. Hier soir, c’était de la folie à Yavné. Même les vieux et jeunes malades sur chaises roulantes ont dansé!

Presque personne ne connait Yavné en France. Les israéliens ne peuvent pas ne pas connaître cette petite ville. Omri Casspi, NBA – un joueur professionnel de basketball- est toujours le héros de la ville.

Yavné possède trois symboles pour ses armoiries : un livre symbolisant la relation de la ville avec le Tanakh et la tradition juive, l’arc-en-ciel symbolisant l’espérance, et le tombeau du rabban Gamaliel de Yavné symbolisant la mémoire retrouvée de la ville. Après la destruction du second Temple de Jérusalem par les Romains en l’an 70, Yohanan ben Zakkaï obtint de Rome que le Sanhédrin soit déplacé à Yavné. Plusieurs yeshivot se développèrent dans la ville, connues comme l’« école de Yavné ». On voit là l’origine du judaïsme rabbinique

Hier soir nous avons assisté au concert d’Enrico Macias dans cette petite ville merveilleuse qui est jumelée avec Le Raincy (France) depuis 2006.

PERSONNAGE. Un succès ENORME! Un amphithéâtre confortable et moderne (avec un parking géant) en plein air, plein à craquer. Le concert a démarré à 21h30. Fin de scène avec mini-feux d’artifice au bord de la scène à 23 heures précises.

Un chanteur qui chante avec élégance, avec chaleur, sans prompteur. Un Enrico authentique et merveilleux. Rien à voir avec les chanteurs mielleux et sans voix. Enrico Macias est un personnage… historique. Le jour de son grand départ, dans 20 ans, il faudra réserver la Synagogue de la Victoire (Paris). Tant de gens l’aiment!

En , Enrico Macias a donné un concert à Casablanca malgré les protestations de pro-Palestiniens. Les algériens pleurent de ne pas le voir sur scène. Même le terroriste Bin Laden adorait ses chansons. (C’est sérieux!)

YAVNE. Enrico était accompagné de son orchestre de musiques arabo-andalouse et de 20 musiciens de l’Orchestre de Raanana, dirigés par Dudi Zeba. Un orchestre de très grande qualité. A la fin du spectacle des centaines d’israéliens se sont approchés de la scène et ont dansé. Des cris de youyous. Des jeunes et des vieux ensemble. Il faut le voir pour le croire. Même Charles Aznavour, adulé en Israël, n’avait pas fait mieux!

Enrico Macias a repris les plus belles chansons de son répertoire. La chanson « Cinderella » a été interprétée de manière magistrale. Enrico Macias parle (un peu!) l’hébreu et l’Anglais avec un accent inimitable. Style Maurice Chevalier juif. Et les israéliens ont adoré. Le meilleur : lorsqu’il a dit « vous êtes le meilleur public au monde », tout le monde l’a cru! Sacré Enrico!

VOUS POUVEZ VOIR DES EXTRAITS DU SPECTACLE SUR L’INSTAGRAM « Israelvalleynews ». Si vous n’avez pas instagram… c’est bien dommage! Sur YouTube ses tubes font un carton.

Partager :