Partager :

le secteur technologique est très dynamique en Israël et le moteur de croissance de l’économie du pays depuis une trentaine d’années.

Il attire des investissements internationaux, des multinationales et est devenu un terrain fertile pour les activités de fusions et acquisitions, maintenant que les entreprises étrangères cherchent à s’emparer des technologies israéliennes.

Pendant la pandémie, le secteur de la technologie en Israël et dans le monde a connu une croissance des plus fortes, avec une demande de technologies en hausse à mesure que les employés de bureau, les cours de fitness et les écoles passaient en distanciel. Israël, riche de l’un des écosystèmes technologiques les plus florissants au monde et plus de 7 000 startups, était bien placé pour saisir cette opportunité. Ses entreprises technologiques ont permis de protéger l’économie des pires ravages du coronavirus.

Les entreprises technologiques israéliennes ont levé près de 5,6 milliards de dollars au premier trimestre de 2022, à égalité avec le même trimestre un an plus tôt, mais moins que les 8,1 milliards de dollars levés par les entreprises technologiques israéliennes au quatrième trimestre de 2021. En 2021, les entreprises israéliennes ont levé la somme record de plus de 25 milliards de dollars, dépassant les 10 milliards de dollars levés en 2020.

Le premier trimestre de 2022 a été marqué par 39 sorties technologiques israéliennes – fusions et acquisitions, offre publique initiale d’actions et rachat – totalisant près de 9 milliards de dollars, après que le secteur a connu un record de 23,4 milliards de dollars dans ce domaine en 2021.

Times of Israel.

Partager :