Partager :

À quelques jours de la célébration du 74e anniversaire d’Israël, la population de l’État juif s’élève à 9.506.000 habitants, a annoncé dimanche le Bureau central des statistiques.

Ce chiffre comprend près de 7,02 millions de Juifs, ce qui représente 73,9 % de la population, 2 millions d’Arabes, soit un peu plus d’un cinquième de la population, et 478.000 membres d’autres origines (5 % de la population).

Selon le Bureau central des statistiques, environ 79 % des Juifs d’Israël sont nés dans le pays.

Depuis le jour de l’indépendance de l’année dernière, 191.000 bébés sont nés, 55.000 personnes sont décédées et 38 000 personnes ont immigré dans le pays.

Un pourcentage considérable des immigrants qui sont arrivés au cours de l’année dernière est originaire d’Ukraine, de Russie et des régions avoisinantes.

Au total, la population a augmenté de quelque 176.000 personnes, soit une hausse de 1,9 %.

Au cours de la même période de l’année précédente, la population avait augmenté de quelque 137 000 personnes, dont 16.300 nouveaux immigrants, soit environ la moitié du chiffre observé en 2022.

En 1948, lorsque l’État juif a été créé, la population d’Israël comptait 806.000 personnes.

Depuis lors, 3.3 millions de personnes ont immigré en Israël, dont environ 44,7 % depuis 1990. La population devrait atteindre 11.1 millions d’habitants d’ici 2030, et 13.2 millions d’ici 2040, a prédit le Bureau central des statistiques.

La population d’Israël est également jeune : selon le BCS, 28% de la population est âgée de 0 à 14 ans, et seulement 12% est âgée de 65 ans et plus.

À la veille de 2022, la population d’Israël s’élevait à 9,449 millions de personnes.

i24News.
Partager :