Partager :

Le produit intérieur brut (PIB) d’Israël a augmenté de 8,1 % en 2021, dépassant les prévisions et marquant le taux de croissance le plus élevé enregistré depuis 21 ans, selon les données publiées par le Bureau central des statistiques (CBS).

La Banque centrale d’Israël avait estimé que la croissance atteindrait le taux de 6,5 %. Des estimations plus optimistes, faites par des experts du ministère des Finances, tablaient sur une croissance de 7,1%, selon le média économique Calcalist.

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, s’est rapidement attribué le mérite de ces chiffres impressionnants, affirmant que la politique de la coalition visant à maintenir l’économie israélienne ouverte malgré la pandémie avait conduit à ce niveau de croissance économique.

Le PIB par habitant d’Israël a également enregistré une croissance impressionnante. Avec une croissance démographique d’Israël de 1,7 %, le PIB par habitant a augmenté de 6,3 %.

Ce chiffre est supérieur de 1,3 % à la croissance moyenne estimée à 5 % dans les pays de l’OCDE, a déclaré le Bureau central des statistiques.

Times of Israel.

Partager :