Partager :

Comme le veut la tradition, les personnalités politiques ont célébré la Mimouna. Cette fête d’origine marocaine qui marque la fin de Pessah s’est installée comme un rendez-vous national, dépassant les origines. Ainsi, chaque sortie de Pessah, les hommes et femmes politiques participent aux festivités.

Le Premier ministre Bennett était au Mochav Shilat, chez la famille du chanteur Yossi Azoulay. Il y a insisté sur l »importance fondamentale, à ses yeux, de l’unité du peuple juif.  »Je veux dire d’ici à tout le peuple d’Israël, notre peuple est le plus fort au monde lorsque nous sommes ensemble. La fête de la Mimouna n’est plus, depuis longtemps, une fête strictement pour les Juifs d’origine marocaine. Dans notre pays, il n’y a qu’un seul peuple d’Israël. Tout le peuple d’Israël ensemble fête la Mimouna et quand le peuple est uni, nous gagnons. Je vous aime tous, joyeuse fête de la Mimouna ».

Le chef de l’opposition, Binyamin Netanyahou, était, quant à lui, à Or Akiva, invité par la famille Malka, militante au Likoud. Il a été accueilli au chant de  « Bibi mele’h Israël ». L’ancien premier ministre a raconté qu’il avait croisé un grand nombre de personnes pendant ses balades de hol hamoed qui lui avaient dit leur espoir de le voir revenir à la tête du pays. Il a déclaré ce soir:  »Cette année, la fête a aussi un goût d’espoir ».

Ayelet Shaked, la ministre de l’Intérieur, a, elle, été chaleureusement accueillie à la Mimouna organisée par le président de l’industrie aéronautique, Yaïr Katz, fils du député Likoud Haïm Katz. Elle a ensuite rejoint Bennett à Shilat.

Ami’haï Shikli et Idit Silman, les deux députés de Yamina qui s’opposent à la coalition, ont fêté la Mimouna ensemble à Rehovot.

//lphinfo.com

Partager :