Partager :

Thomas Nides : Israël « n’a pas les mains liées » sur l’Iran, même si l’accord nucléaire est signé.

L’ambassadeur américain en Israël, Thomas Nides, a déclaré qu’Israël ne serait confronté à aucune restriction américaine s’il souhaitait agir contre l’Iran, qu’un accord nucléaire soit signé ou non entre Téhéran et les puissances mondiales.

Lorsqu’on lui a demandé dans une interview sur Channel 12 si les États-Unis s’attendent à ce qu’Israël « reste assis tranquillement et ne fasse rien » si un accord est signé, Nides a répondu : « Absolument pas. Nous avons été très clairs à ce sujet. Si nous avons un accord, les mains des Israéliens ne sont pas liées. Si nous n’avons pas d’accord, les mains des Israéliens ne sont certainement pas liées. Israël peut faire et prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger l’État d’Israël. »

« Le président », a-t-il souligné, « fera tout ce qu’il peut pour s’assurer que l’Iran n’a pas d’arme nucléaire… Il est clair que nous aimerions le faire par la voie diplomatique ».

Concernant l’avancement des négociations sur un accord, il a indiqué : « Les Israéliens savent très clairement exactement ce qui se passe. Je ne dis pas qu’ils aiment toujours ça nécessairement, mais il n’y a pas de secrets ici. »

Nides a esquivé une question directe sur la question de savoir si le Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran serait retiré de la liste américaine des groupes terroristes dans le cadre d’un accord renouvelé, comme il l’a également fait dans une interview sur Channel 13. Téhéran a affirmé que le retrait du CGRI d’une liste terroriste américaine était une condition pour rétablir l’accord de 2015.

Gabriel Attal

(Radio J).

Partager :