Partager :

Les ventes annuelles d’armes israéliennes ont atteint un nouveau record en 2021, selon les chiffres du ministère de la Défense publiés.

La Direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère, connue sous le nom de SIBAT, a déclaré que les exportations de défense avaient totalisé 11,3 milliards de dollars (10 milliards d’euros) l’année dernière, contre 8,3 milliards de dollars (7.6 milliards d’euros) en 2020.

Les exportations avaient précédemment atteint un niveau record de 9,2 milliards de dollars (8.4 milliards d’euros) en 2017 en raison de plusieurs transactions importantes.

« Les exportations d’armes de défense d’Israël ont atteint pour la première fois un total à deux chiffres, atteignant une augmentation de 55% en deux ans », a déclaré le général (Rés.) Yair Kulas, le chef du SIBAT, a déclaré aux journalistes lundi.

« La demande d’armes israéliennes a augmenté au cours de l’année écoulée, se manifestant entre autres par la forte augmentation des transactions entre les pays », a ajouté Kulas.

L’Europe était le plus grand acheteur d’armes israéliennes, avec 41 % des exportations totales, suivie de la région Asie-Pacifique à 34 % et de l’Amérique du Nord à 12 %.

Les Émirats arabes unis et Bahreïn, qui ont récemment normalisé leurs relations avec Israël avec les Accords d’Abraham, représentaient 7 % des achats contre 3% pour l’Afrique et l’Amérique latine.

i24News.


Partager :