Partager :

L’agence de sécurité alimentaire belge (AFSCA) a annoncé ce vendredi avoir ordonné l’arrêt de la production de l’usine des chocolats Kinder à l’origine de contaminations à la salmonellose, déplorant « les informations incomplètes » fournies par le géant italien de la confiserie Ferrero.

« Après investigations (…) et suite aux constats de ces dernières heures que les infos fournies par Ferrero sont incomplètes, l’Agence procède aujourd’hui au retrait d’autorisation de l’usine de production de Ferrero d’Arlon », indique un communiqué de l’AFSCA, qui ordonne aussi le rappel de tous les produits de la gamme Kinder issus du site.

Le géant italien de la confiserie Ferrero « reconnaît qu’il y a eu des défaillances internes », dans un communiqué publié ce vendredi. La frabricant avait étendu jeudi soir le rappel préventif de certains chocolats Kinder aux détaillants implantés aux États-Unis en raison d’une possible contamination à la salmonelle.

A quelques jours de Pâques, le fabricant italien a déjà rappelé cette semaine des chocolats Kinder commercialisés dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Royaume-Uni, Irlande, Suède et Pays-Bas), en raison de préoccupations concernant les produits chocolatés de son usine belge d’Arlon, soupçonnés d’être au centre d’une épidémie de salmonellose même si aucun produit Kinder n’a été trouvé avec la bactérie.

La salmonelle est un type de bactérie qui peut provoquer des symptômes tels que des diarrhées, de la fièvre et des crampes d’estomac chez l’homme. C’est l’une des infections d’origine alimentaire les plus courantes. Quelque 63 cas de salmonellose ont été identifiés au Royaume-Uni. En France, 21 cas ont été signalés et 15 ont déclaré avoir consommé les produits Kinder qui font maintenant l’objet d’un rappel, selon Santé Publique France. En France, le rappel porte sur l’équivalent de centaines de tonnes de chocolats.

Partager :