Partager :

Une nouvelle ligne de train a vu le jour jeudi, reliant Modiin à Jérusalem en seulement 22 minutes.

La ligne fonctionnera de Modiin-Maccabim-Reut tous les jours de la semaine, y compris le vendredi et le samedi soir, avec un service minimum d’un train par heure pour commencer ; un service de deux trains par heure dans chaque direction devrait vite être assuré.

La ligne relie Modiin à Jérusalem grâce à la construction de 5,2 kilomètres de voie électrifiée, de trois ponts et d’un tunnel de 650 mètres de long. La gare de Modiin a été agrandie et les dispositions d’accessibilité améliorées pour encourager les voyageurs à utiliser la nouvelle connexion.

De plus, à partir du 1er avril, la ligne électrique entre Jérusalem et Herzliya commencera à fonctionner le vendredi, à raison d’un train par heure dans chaque direction. Les services seront étendus sur la ligne entre Modiin et Tel Aviv, y compris le samedi soir.

La ministre des Transports, Merav Michaeli, a déclaré que son bureau s’était engagé à accélérer les projets d’électrification des voies et d’amélioration des services de transport public.

L’expansion des services est conçue pour encourager une plus grande utilisation des transports publics au détriment des véhicules privés.

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, a décrit l’inauguration de jeudi comme faisant partie d’une « véritable révolution sociale et environnementale » qui s’efforce de connecter les trains interurbains aux services de tramway à l’échelle de la ville et aux lignes de bus les plus fréquentées.

Pendant ce temps, les retards qui affectent la construction du métro très attendu de Tel Aviv repousseront son ouverture au milieu de l’année prochaine au plus tôt, selon les analyses de NTA Metropolitan Mass Transit System, la société gouvernementale qui développe le réseau de transport en commun de Tel Aviv.

Les responsables ont annoncé l’année dernière que l’inauguration se fera en novembre 2022 et non en août 2022.

Le retard général est causé à la fois par des retards dans l’achèvement de certaines stations et par des problèmes avec le système de signalisation. Le système contrôle le mouvement et la synchronisation des trains sur tout le réseau, composé de 34 kilomètres de voies et de 34 gares.

La ligne rouge, qui ira de Petah Tikva au sud de Bat Yam via Tel Aviv, est la première des trois lignes de métro prévues, qui comprendront des sections souterraines, ainsi que l’ajout de trois lignes.

Le système devrait réduire considérablement la congestion du trafic dans le cœur financier et culturel d’Israël, qui dispose de peu d’options de transport public en dehors des bus, des taxis partagés et d’un train de banlieue interurbain.

Une fois terminé, le réseau de tramway et de métro couvrira toute la zone métropolitaine de Tel Aviv avec 240 kilomètres de voies et des centaines de stations, reliant Ra’anana et Kfar Saba au nord de la ville, à Rishon Lezion et Rehovot à son sud, ainsi que Lod, Ramle, l’aéroport Ben Gourion et toutes les localités entre ces endroits.

Les six lignes prévues devraient être achevées au cours de la prochaine décennie pour un coût de 18 milliards de shekels. Il s’agit du plus grand projet d’infrastructure jamais réalisé en Israël.

Par DANIELLE NAGLER  fr.timesofisrael.com

 

Partager :