Partager :

Six jeunes entreprises israéliennes spécialisées dans les technologies de sécurité alimentaire et d’agriculture vont bénéficier d’un coup de pouce financier du gouvernement pour poursuivre le développement de leurs produits et s’engager dans un projet dirigé par le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec l’Autorité israélienne de l’innovation.

Un total de 8,6 millions de shekels (2,3 millions d’euros) sera attribué aux entreprises, la moitié provenant du ministère, et l’autre moitié de l’Autorité de l’innovation, selon une annonce faite mardi.

Les entreprises sélectionnées sont toutes spécialisées dans le développement de produits alimentaires ou de matières premières à base de plantes ou de produits animaux destinés à « améliorer et rationaliser la production pendant les phases de croissance », selon l’annonce.

Un comité a sélectionné les entreprises en fonction de leur niveau d’innovation technologique, de leur potentiel de croissance économique et commerciale, et de la voie qu’elles proposent pour la commercialisation, selon le ministère et l’Autorité de l’innovation.

Les entreprises participantes mettront leurs technologies à l’essai dans des exploitations agricoles ou dans des centres de R&D (recherche et de développement).

« L’objectif du programme est double : offrir une opportunité de première mise en œuvre de technologies avancées pour les start-ups israéliennes et permettre aux citoyens israéliens de profiter de l’innovation développée localement », a déclaré Dror Bin, PDG de l’Autorité israélienne de l’innovation, dans un communiqué mardi.

« L’agro-tech est un domaine important et a un réel impact sur l’avenir du monde à travers une variété de secteurs, tels que le climat, la sécurité alimentaire et l’agriculture durable qui permet une moindre utilisation des pesticides et des valeurs nutritionnelles élevées », a-t-il affirmé.

i24News.
Partager :