Partager :

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche la construction de cinq nouvelles localités, dont une destinée à la minorité bédouine, dans le désert du Neguev (sud).

« Cinq communautés rurales vont être établies » dans la région de Mevoot Arad, près de la ville d’Arad dans le nord du vaste désert du Néguev, a indiqué dans un communiqué le ministère de l’Intérieur, précisant que l’une de ces localités serait destinée à la population bédouine, estimée à 270 000 personnes.

« Notre objectif est de faire (du Néguev) un endroit où l’Etat d’Israël est présent, à la fois en termes de gouvernance et de ressources », a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.

a coalition gouvernementale de M. Bennett est soutenue par le parti arabe israélien Raam dont les appuis se concentrent chez les bédouins du Néguev.

En janvier, des heurts ont éclaté entre les forces israéliennes et des manifestants bédouins opposés à un projet controversé de boisement sur des terres qu’ils estiment être les leurs, et qui empêchait selon eux la reconnaissance officielle de leurs villages par l’Etat.

Cette annonce de construction de cinq nouvelles localités dans le Néguev intervient quelques jours après une attaque perpétrée à Beer Sheva, principale ville de cette région, par un homme condamné pour ses liens avec l’idéologie du groupe jihadiste Etat islamique (EI) et originaire d’une ville bédouine. L’attaque a coûté la vie à quatre Israéliens.

fr.timesofisrael.com

Partager :