Partager :

Le Comité ministériel israélien sur les achats a approuvé un nouveau plan de défense pour le nord d’Israël d’une valeur de centaines de millions de dollars, selon Kan News. Le plan régional de défense active implique de créer une impulsion significative à la capacité de la zone à faire face aux attaques de missiles et de roquettes via des centres de commandement et de contrôle locaux. Il comprend l’achat de missiles intercepteurs Dôme de fer et de radars, entre autres équipements.

« Une manœuvre similaire a été approuvée et mise en œuvre il y a quelques années dans la zone sud pour un coût de 140 millions de shekels (40 millions d’euros) », note le rapport. « Maintenant, l’estimation du prix est plus élevée pour permettre un meilleur moyen de faire face aux menaces existantes. L’approbation comprend également des systèmes de commande et de contrôle souterrains pour faire fonctionner les systèmes. » Le plan est conçu pour faire face aux menaces de l’Iran, de son mandataire le Hezbollah et d’autres éléments hostiles près de la frontière.

Gabriel Attal

Partager :