Partager :

L’organisation Jewish Material Claims Against Germany (Claims Conference) dont le but est de réclamer des dédommagements pour les victimes du nazisme, a déclaré mercredi que l’Allemagne avait accepté de débloquer 720 millions de dollars (647 millions d’euros) supplémentaires pour fournir des soins à domicile et des services d’assistance aux survivants de la Shoah.

L’ONG a affirmé que l’argent sera distribué à plus de 300 organisations d’aide sociale dans le monde.

« Nous sommes fiers d’annoncer cette allocation importante à un moment où ces fonds sont essentiels, en raison de l’âge, de la pauvreté et de l’invalidité croissante de notre population de survivants en déclin », a déclaré Gideon Taylor, président de l’organisation.

« Nous savons que ces fonds apportent un soutien vital en ces temps difficiles », a-t-il ajouté.

Ces fonds supplémentaires constituent le plus gros montant jamais alloué par la Claims Conference pour les services d’aide sociale en une seule année, a indiqué l’organisation dans un communiqué.

Elle estime que ces fonds permettront de financer des services pour quelque 120.000 survivants de la Shoah du monde entier.

Depuis 1952, le gouvernement allemand a versé environ 90 milliards de dollars (81.1 milliards d’euros) à des rescapés de la Shoah.

Partager :