Partager :

Tribune Juive (Copyrights). Alors que le Royaume-Uni a officiellement sanctionné Roman Abramovich, compliquant sa tentative de vendre le club de football de Chelsea duquel il était propriétaire depuis 2003, Yad Vashem, l’Autorité israélienne du souvenir des martyrs et des héros de l’Holocauste, vient d’annoncer qu’elle suspendait ses liens avec le milliardaire russo-israélien en raison de ses relations passées avec le président russe Vladimir Poutine.

Pour rappel, TJ rapportait le 22 février le partenariat stratégique entre Yad Vashem et Abramovitch, lequel offrait des dizaines de millions de dollars.

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une vague de sanctions occidentales contre la Russie pour son invasion de l’Ukraine.

Pour info : Roman Abramovich, qui avait fait savoir qu’au vu de “la situation actuelle, il avait pris la décision de vendre le Club “, avait ajouté que tous les bénéfices iraient aux “victimes de la guerre en Ukraine”.

Abramovich, le plus connu parmi plusieurs « oligarques » juifs russes étroitement liés à Poutine, et dont beaucoup ont fait des dons importants à des causes juives au fil des ans, avait été sollicité par l’Ukraine pour aider aux négociations. TJ. Tribune Juive (Copyrights).

Partager :