Partager :

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a réitéré, mercredi, sa ferme condamnation de « l’invasion injustifiable et non provoquée de l’Ukraine par la Russie », au cours d’un entretien avec son homologue israélien, Naftali Bennett.

Trudeau a exprimé également sa « vive préoccupation à l’égard de l’Ukraine et de sa population ».

Au cours de son entretien avec le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, Trudeau a évoqué « l’invasion illégale du territoire souverain de l’Ukraine par la Russie ».

Trudeau a réitéré sa dénonciation de « l’agression militaire à grande échelle de la Russie contre l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine et exprimé son soutien indéfectible à l’Ukraine et à sa population et a appelé à un cessez-le-feu immédiat et au respect du droit international ».

Trudeau et Bennett ont fait part, indique le communiqué, de leur « profonde inquiétude au sujet du coût humain du conflit armé et de la crise humanitaire qui sévit actuellement », soulignant « l’importance d’agir pour mettre fin à ce conflit inutile qui aura de vastes répercussions dans le monde ».

 

Partager :