Partager :

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid a décidé mardi que l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Gilad Erdan, ne prendrait pas la parole lors de la réunion d’urgence de l’Assemblée générale de l’ONU sur l’invasion russe de l’Ukraine. L’adjointe d’Erdan, Noa Furman, a pris la parole à sa place.

Selon un reportage sur Galei Tzahal, la radio de l’armée, en raison des relations sensibles avec les Russes, Lapid a décidé de déclasser le niveau de l’orateur israélien dans la discussion afin que le soutien israélien à une condamnation de la Russie ne soit pas interprété à Moscou comme une étape de grande envergure à laquelle les Russes devraient répondre.

Un responsable politique a affirmé que parallèlement au raisonnement diplomatique, Lapid – qui a eu plusieurs démêlés avec Erdan – voulait que l’orateur au nom d’Israël s’en tienne au libellé écrit par des responsables du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem et Furman, qui est un diplomate au nom du ministère, le ferait.

Selon la source, on craignait que l’ambassadeur Erdan n’ajoute au discours des choses qui n’étaient pas convenues avec l’échelon professionnel et nuiraient aux relations avec la Russie.

Gabriel Attal (Radio J)

LE PLUS.

Les Nations Unies ont voté pour condamner « l’agression » de la Russie contre l’Ukraine par 141 voix contre 5, avec 35 abstentions. Les cinq pays qui se sont opposés au texte étaient : la Russie, la Syrie, la Corée du Nord, l’Erythrée et la Biélorussie. La Chine, l’Inde et l’Iran figuraient parmi ceux qui se sont abstenus. Israël a soutenu le texte.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a tweeté : « Fière d’être témoin du vote historique et écrasant d’aujourd’hui en faveur de l’Ukraine et de la Charte des Nations Unies. 141 États membres de l’ONU ont voté pour #StandWithUkraine et tiennent la Russie responsable.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a tweeté son appréciation pour le soutien mondial avec son « appel fort à la Fédération de Russie pour qu’elle arrête immédiatement l’attaque perfide contre [l’Ukraine]. Je suis reconnaissant à tous et à tous les États qui ont voté pour ».

Partager :