Partager :

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est félicité que le Premier ministre Naftali Bennett ait proposé au président russe Vladimir Poutine de servir de médiateur entre les deux pays, a déclaré lundi l’envoyé de Kiev en Israël.

Lors d’un briefing avec des journalistes, l’ambassadeur ukrainien Yevgen Korniychuk a affirmé que si Vladimir Poutine ne s’était pas montré ravi de l’offre de Naftali Bennett lorsque les deux dirigeants se sont entretenus par téléphone dimanche, l’Ukraine croyait qu’il y avait encore une chance pour que la Russie retienne l’initiative israélienne.

« Pour le moment les Russes pensent qu’ils peuvent conquérir notre pays », a déclaré Yevgen Korniychuk, cité par les médias israéliens, « mais bien sûr, ils ne réussiront pas ».

Ces remarques sont intervenues alors que des responsables ukrainiens et russes se sont rencontrés ce lundi pour des pourparlers à la frontière ukrainienne avec la Biélorussie, et ont convenu d’un second round de discussions dans les prochains jours.

Le diplomate a ainsi prédit que Poutine pourrait reconsidérer l’offre de médiation d’Israël si les pourparlers en Biélorussie n’aboutissaient pas.

C’est l’Ukraine elle-même qui avait suggéré la semaine dernière que Jérusalem pourrait servir de médiateur dans les pourparlers, en raison de ses liens étroits avec Kiev et Moscou.

Lors du briefing de lundi, l’envoyé ukrainien a souligné que l’Ukraine faisait pression depuis un an pour qu’Israël assure la médiation des pourparlers entre Volodymyr Zelensky et Vladimir Poutine au sujet de la guerre qui dure depuis des années dans l’est de l’Ukraine, y compris lorsque l’ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou était encore en poste.

Selon Yevgen Korniychuk, Benyamin Netanyahou aurait suggéré l’idée à deux reprises au président russe, mais sans succès.

Le diplomate a également indiqué que Jérusalem ne s’était pas opposée aux efforts de l’ambassade d’Ukraine pour recruter des volontaires israéliens pour lutter contre l’invasion des forces russes, et a remercié Israël de sa décision d’envoyer 100 tonnes d’aide humanitaire dans son pays, dont le premier lot doit être expédié mardi.

i24News.
Partager :