Partager :

Le ministre israélien des Finances Avigdor Lieberman a averti lundi que la guerre en Ukraine aurait probablement un impact économique mondial, y compris en Israël, soulignant que la crise pourrait entraîner des importations plus chères.

« La guerre en Ukraine aura des conséquences économiques pour l’État d’Israël et pour le monde entier », a affirmé le ministre des Finances lors d’une réunion à la Knesset de son parti Israel Beteinou, ajoutant que l’économie israélienne était « en bonne forme et qu’il n’y avait pas besoin de s’inquiéter outre mesure. »

Le ministère de l’Économie et de l’Industrie a annoncé dimanche qu’il n’y avait eu jusqu’à présent aucune perturbation du commerce des biens et des services avec l’Ukraine et la Russie, respectivement, mais a averti que des hausses de prix des exportations vers Israël pourraient avoir lieu.

Le ministère n’a pas précisé quels produits pourraient connaître des hausses de prix alors que la crise – actuellement dans son cinquième jour – menace de perturber la chaîne d’approvisionnement mondiale, mais l’Ukraine est un exportateur majeur de blé et d’autres céréales vers Israël et le Moyen-Orient dans son ensemble.

La Russie est le plus grand fournisseur mondial de blé et l’Ukraine représente environ 12% de l’approvisionnement mondial, selon le département américain de l’Agriculture.

La hausse du coût de la vie en Israël annoncée ces dernières semaines avait entraîné des protestations à travers le pays.

i24News.

Partager :