Partager :

Grande déception après l’annonce de l’Elysée. Sans surprise, la crise actuelle Ukraine-Russie entraîne l’annulation de la venue de Emmanuel Macron au Dîner du Crif. Après avoir été annulée deux années de suite, en raison de la crise sanitaire, cette 36e édition doit réunir, outre les politiques, ambassadeurs, religieux, syndicalistes, artistes, personnalités des médias, soit au total un millier de personnes attendues au Carrousel du Louvre, à Paris, selon les organisateurs.

Emmanuel Macron sera remplacé par le premier ministre, Jean Castex, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), jeudi soir, le chef de l’État devant se rendre à un Conseil européen extraordinaire relatif à la crise russo-ukrainienne, a indiqué l’Élysée.

LE FIGARO. « Emmanuel Macron devait prononcer un discours lors de ce rendez-vous incontournable de la classe politique, a fortiori à l’approche de l’échéance présidentielle, mais en tant que chef de l’État. C’est finalement le chef du gouvernement qui le remplacera au pied levé, le président étant retenu à Bruxelles. Autres prétendants à l’Élysée présents, mais qui ne s’exprimeront pas : Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, Anne Hidalgo, maire de Paris, ou encore le candidat écologiste Yannick Jadot. Fabien Roussel (PCF) a décliné pour cause de meeting. En revanche, Marine Le Pen (RN), Eric Zemmour (Reconquête !) et Jean-Luc Mélenchon (LFI) n’ont pas été conviés ».

Partager :