Partager :

Marc Eisenberg sur Radio J : « Ce rapport est honteux et scandaleux ».

Le président de la chaîne israélienne Qualita, de l’Alliance Israélite Universelle (AIU) et d’Actualité Juive est revenu sur la pétition lancée sur le site change.org par l’hebdomadaire communautaire contre le rapport d’Amnesty International accusant Israël d’apartheid contre les Palestiniens depuis 1948. « Ce rapport est honteux et scandaleux.

A partir du moment où un certain nombre de pays (Etats-Unis, Allemagne, Australie, Autriche, etc) ont condamné ce rapport, il était inadmissible que la France ne condamne pas également ce rapport. Il m’a semble plus efficace pour pousser le gouvernement français à intervenir dans ces débats et expliquer que ce rapport à tout le monde ne reflète en rien la réalité, qu’il est injurieux voire comme l’a dit Yaïr Lapid pratiquement antisémite, traiter Israël d’apartheid c’est un scandale, j’ai pensé que la pétition était le meilleur moyen. Surtout qu’elle a été soutenue par l’ensemble des organisations juives (CRIF, Consistoire, WIZO, Alliance, FSJU) mais pas seulement. Un certain nombre de personnalités politiques de toute obédience l’ont soutenu (Eric Ciotti, Aurore Bergé), ça ne fait que commencer. D’autres politiques vont signer cette pétition. A partir de là, on a plus de chances que le gouvernement condamne ces propos et ce rapport scandaleux », a déclaré Marc Eisenberg.

Le président d’Actualité Juive a également affirmé que l’exécutif a pour le moment indiqué que « les diplomates étudiaient le rapport ». « Ce rapport fait l’amalgame entre les droits des citoyens (arabes israéliens) qui ont les mêmes droits que les Israéliens et les Palestiniens qui comme l’a bien expliqué la nouvelle ambassadrice d’Israël en France, Yaël German, que ces citoyens palestiniens sont gérés par l’Autorité Palestinien depuis les accords d’Oslo. Ce sont à la fois des calomnies, on mélange les choses, c’est scandaleux, il faut délégitimer pour toujours les paroles de cette organisation », a ajouté Marc Eisenberg. La pétition pourrait atteindre les 10 000 signataires dans les prochaines heures. Elle a connu un franc succès et rapide. « J’ai été agréablement surpris mais je pense que les Français en ont assez de ces paroles mensongères sur Israël, qu’ils comprennent qu’à la fois Israël et les Juifs sont visés par ce type d’attaques et qu’il est du devoir de chacun de montrer et demander au gouvernement français de condamner (ndlr : cette pétition », a souligné le président de la chaîne Qualita.

A quelques jours du dîner du CRIF (jeudi 24 février), Marc Eisenberg a insisté pour que le nombre de signataires double d’ici là pour montrer au président de la République, Emmanuel Macron, que ce rapport est hors de propos.

« Je demande à tous les auditeurs de signer la pétition car notre objectif est de doubler ce chiffre pour le 24 février, le dîner du CRIF, la rencontre de la communauté juive avec le président de la République. Il est important que ce jour là, Emmanuel Macron constate qu’il y a une unanimité chez les Juifs mais pas seulement, chez les intellectuels, les ecclésiastiques, les Imams, les évêques et évidemment la pétition a déjà été signée par le Grand Rabbin de France, le père Desbois. Des intellectuels importants comme Jules Ferry, qui n’est pas juif, ont signé la pétition aux côtés de Bernard-Henri Levy et Shmuel Trigano. Il faut qu’il se rende compte de cette mobilisation. Et comme le président est quelqu’un d’intelligent, il sait qu’Israël n’est pas un pays d’apartheid, il a visité Israël et il faut qu’il le dise haut et fort quelque soit les politiques parfois pro-arabes du quai d’Orsay », a conclu le directeur de l’AIU.

Gabriel Attal (Radio J)

Partager :