Partager :

Le Fonds monétaire international (FMI) a affirmé dans un rapport publié dimanche qu’Israël a surmonté la pandémie de Covid-19 de façon « exceptionnelle » grâce à une campagne de vaccination rapide et efficace et à une économie qui s’est rapidement redressée.

L’organisme a cependant indiqué que l’État hébreu est toujours confronté à des risques « importants » pour ses perspectives à 2022, tels que la flambée des prix du logement et l’accessibilité financière.

Selon le rapport du FMI, la « campagne de vaccination de pointe menée par Israël a renforcé la confiance et a contribué à atténuer l’impact de la pandémie face à de nouveaux variants virulents ».

Le gouvernement a mis en place un soutien « rapide et ample » aux ménages et aux entreprises, et les « mesures monétaires et prudentielles de la Banque d’Israël ont fourni des liquidités, maintenu le flux du crédit et empêché un resserrement excessif des conditions financières ».

Le FMI a indiqué qu’après un ralentissement relativement léger en 2020, l’économie israélienne s’est fortement redressée en 2021, avec un PIB réel dépassant son niveau pré-pandémique et une croissance d’environ 6,5 % l’année dernière.

« Le rebond a été plus fort que dans d’autres économies avancées », a indiqué l’institution financière, faisant écho à des rapports distincts publiés en décembre 2021 par l’OCDE et par la société multinationale d’information commerciale Dun & Bradstreet, qui ont montré que la reprise économique d’Israël était supérieure à la moyenne mondiale.

Le FMI a également constaté que l’industrie technologique florissante d’Israël a « mené la reprise », la consommation privée « s’accélérant ».

« La reprise économique d’Israël devrait se consolider en 2022, la croissance étant soutenue par une forte consommation privée, des investissements et des exportations nettes, et l’inflation devant diminuer à moyen terme », indique le rapport du FMI.

i24News.
Partager :