Partager :

Le cabinet israélien a approuvé dimanche un plan national de 155 millions de shekels (42 millions d’euros) pour se préparer à des incendies massifs dans le cadre d’une stratégie visant à mieux faire face aux catastrophes naturelles liées au réchauffement climatique.

Élaboré par les ministères de la Sécurité publique et de la Protection de l’environnement, le plan prévoit la création de pare-feux pour éloigner les habitations des bois et forêts adjacents et empêcher la propagation des incendies.

Il comprend également des fonds pour améliorer la coordination avec la division des sapeurs-pompiers et un plan pluriannuel de renforcement des sapeurs-pompiers.

« Les incendies représentent un réel danger pour la vie des habitants » a déclaré Naftali Bennett lors de la réunion hebdomadaire du cabinet. « Nous n’attendons pas la prochaine catastrophe, mais anticipons ce qui doit être fait dès à présent ».

L’été dernier, plusieurs hectares de forêt autour de Jérusalem ont pris feu. Au plus fort de l’incendie, on craignait même que l’hôpital Hadassah d’Ein Kerem n’ait besoin d’être évacué.

Il a fallu trois jours et les efforts de 204 équipes de pompiers, 20 avions, des équipes de secours de Tsahal et l’aide des pompiers palestiniens pour éteindre complètement les flammes.

Depuis le mois de décembre, le pays a également été confronté à des vents violents et des tempêtes qui ont causé des inondations de grande ampleur dans le nord du pays.

i24News.


Partager :