Partager :

La marque Osem-Nestlé a annoncé jeudi soir avoir accepté d’annuler la hausse des prix en Israël après plusieurs protestations dont l’une organisée devant la Knesset à Jérusalem mercredi midi.

L’entreprise avait d’abord annoncé vouloir reporter sa hausse des prix au printemps avant de revenir totalement sur sa décision.

« Cette décision a été prise malgré le fait qu’au cours de l’année écoulée, la société a connu une augmentation cumulée sans précédent des intrants de production et des coûts d’exploitation », indique le géant de l’agroalimentaire.

« La gestion du coût de la vie en Israël ne repose pas uniquement sur les épaules de l’industrie alimentaire, et le pays a besoin d’une industrie alimentaire forte, innovante et leader pour notre avenir à tous », poursuit le communiqué de Osem.

« Nous comprenons aussi que pour faire face au coût de la vie, nous devons nous unir pour trouver une voie commune fondée sur la contribution de tous les facteurs et nous sommes prêts à être parmi ceux qui conduiront ce processus. »

Plusieurs autres entreprises ont annoncé annuler leur hausse des prix.

i24News.
Partager :